Chantier & Formation

24/01/2009

Face à la dématérialisation de la conception par l’usage de l’outil informatique, la pratique du chantier est plus que jamais indispensable pour se confronter aux matériaux et à leur mise en œuvre.

Le modèle numérique  est-il réaliste au regard d’une faisabilité géométrique, d’un enchaînement de tâches, d’une pénibilité, de la sécurité des ouvriers ? Prend-il en compte le « travail » du matériau (retrait, dilatation, déformations diverses, compatibilité au contact d’autres matériaux ?).

Les stages ouvriers des étudiants en architecture restent superficiels dans cette approche. Des chantiers école composés d’étudiants et d’un animateur professionnel seraient l’occasion d’organiser des séquences de construction, de ressentir les matériaux et leur comportement, de comprendre l’organisation du chantier dans le temps et dans l’espace. Plus tard dans l’exercice de leur profession, les architectes pourront alors mieux apprécier les ouvriers comme  des acteurs doués pour mettre en musique leur partition.

 

François COQ

manœuvre maçon pendant 1 mois, autoconstructeur de 3 maisons en bois (charpente, isolation, bardage)

 



Don Quichotte
Agence COQ & LEFRANCQ - Collège Le Bugue
Collège du Bugue
17
Temple bouddhiste Karme Dharma Chakra
Agence-COQ-LEFRANCQ-architecte-saint-joseph-sarlat
Escalier de Saint Joseph